• Alexandra Ridoux

10 conseils pour éviter le burn-out

La définition littérale de burn-out serait « brûler de l’intérieur, se consumer ».


« C’est une usure à petit feu qui trouve sa source dans le cadre professionnel », explique Catherine Vasey, psychologue et auteure de Burn-out : le détecter et le prévenir (Editions Jouvence).


Le Burn-Out, s'il n'est pas traité dès les premiers symptômes, peut mener jusqu'à un moment de rupture où vous pouvez vous retrouver saisi d'une crise de panique voire dans l'impossibilité subite, un matin, de vous lever ou vous rendre sur votre lieu de travail.


Alors, comment éviter cette usure ? Vous trouverez dans cet article 10 précieux conseils pour prévenir le Burn-Out et éteindre les premières braises en vous avant qu'un feu vous consume totalement.



Conseil 1 : Repérez les premiers symptômes


Pour prévenir le Burn-Out, encore faut-il voir le risque du Burn-Out arriver. Il est donc important de vous poser des questions dès l'arrivée des premiers symptômes.


Les symptômes peuvent être une grande fatigue, des troubles du sommeil, une irritabilité ou agressivité inhabituelle, des ruminations régulières, une perte de votre capacité de concentration, une perte d'énergie, d'appétit, d'envie


Les symptômes peuvent aussi devenir physiques si vous n'y prêtez pas attention : une pression respiratoire, des maux de tête et d’estomac, des maux de dos...


Tous ces symptômes peuvent être liés à une surcharge de travail, une forte pression de l'environnement de travail (collègues, manager), une sursollicitation par mails/téléphone, des missions de poste avec des tâches régulières, inutiles, ou sans sens pour vous, une sensation d'insécurité au travail etc, ...


Sachez que dans la majorité des cas le burn-out est lié au stress, et, en général, il est plus commun chez les personnes très engagées et en quête de reconnaissance.




Conseil 2 : Accordez-vous des pauses dans la journée


Votre corps et votre esprit ont besoin de breaks dans la journée. Vous ne pouvez pas tenir des journées consécutives à 300% dans votre travail. Votre corps a besoin de relâcher la tension régulièrement, et votre esprit a besoin de s'aérer pour prendre du recul.


Faire des pauses peut paraître contre-productif quand on est à fond dans son travail, mais en réalité, c'est un acte très productif : vous serez beaucoup plus performant après une petite pause.


Une vraie pause déjeuner vous permettra, notamment, d'une part de vous sociabiliser avec vos collègues et travailler votre networking, et d'autre part de prendre un pas de recul sur vos tâches quotidiennes, pour y retourner avec encore plus d'énergie.




Conseil 3 : Accordez-vous du temps pour vous en dehors du boulot


Dans le monde d'aujourd'hui, nous avons de plus en plus tendance à nous définir par notre travail, mais il n'y a heureusement pas que cela dans la vie.


Prenez bien le temps d'avoir du temps pour vous afin de passer du temps avec votre famille, vos amis, mais également nourrir vos passions.


Plus vous aurez un équilibre vie professionnelle / vie personnelle, plus vous serez efficace dans votre vie professionnelle. Cela vous permettra également de décrocher du travail plus facilement dans votre vie personnelle.




Conseil 4 : Prenez soin de bien déconnecter chaque jour et vous ressourcer (sport, méditation...)


Il est important de couper votre portable et votre PC quand vous quittez votre travail.

Votre esprit et votre corps ont besoin de se ressourcer. L'idéal pour vous ressourcer pleinement étant d'exercer une activité sportive ou de méditation où vous prenez du temps pour vous et seulement vous.


Si vous souhaitez des exercices concrets de méditation, n'hésitez pas à jeter un oeil à mon précédent article : La méditation pour prendre une décision




Conseil 5 : Acceptez de ne pas pouvoir tout faire bien


A vouloir tout trop bien faire, nous avons tendance à nous user.


Acceptez le fait de ne pas être capable de tout bien faire à la perfection.


Priorisez vos tâches, ne perdez pas trop de temps sur les tâches sans valeur ajoutée et focalisez-vous sur celles qui sauront faire une grande différence sur votre performance.


Si vous avez trop de travail, utilisez la fameuse règle du 80/20 : 80% de vos plus grosses tâches ne vous prennent que 20% de votre temps. Pour les 20% de tâches restantes, ne dépensez pas trop d'énergie et faites le minimum.




Conseil 6 : Déléguez et parlez-en à votre manager


Si même en priorisant vos tâches et faisant du 80/20, vous n'arrivez pas à sortir la tête de l'eau, déléguez certaines tâches.


L'homme a très souvent tendance à se croire indispensable, mais si vous êtes capable de le faire, quelqu'un d'autre en est très certainement capable aussi.


Apprenez et forcez-vous à déléguer. Certes, cela demande un petit investissement au début pour former la personne, mais ensuite, vous serez libéré entièrement de la tâche. Faites alors le tour de vos tâches à faire en début de journée, et réfléchissez à ce que vous pouvez déléguer.


Vous n'avez personne à qui déléguer ?

Parlez-en à votre manager. Allez voir votre manager avec des datas chiffrées sur votre charge de travail (temps passé par tâche, contexte expliquant la surcharge...), et demandez-lui de vous aider à trouver une solution à cette surcharge.




Conseil 7 : Sachez dire non


Si à l'inverse, vous êtes surchargé, car d'autres vous délèguent des tâches, apprenez à dire NON.

Vous serez impressionné à quel point une fois ce "non" sorti, vous vous sentirez soulagé et libéré.


Dire non, ne veut pas dire ne pas être capable, cela signifie juste qu'à l'instant t, vous n'avez pas la possibilité d'effectué cette tâche.


Si vous expliquez bien la raison de ce "non", ce "non" devrait être accepté.




Conseil 8 : N'oubliez pas vos motivations


Le burn-out arrive souvent à partir du moment où nous perdons le sens de ce que nous faisons.


Alors, rappelez-vous chaque matin ce qui vous motive dans votre poste et veillez à la fin de la journée, à ce que l'objet de votre motivation ait bien été réalisé.

Exemple : si la chose qui vous motive dans votre poste est le contact humain avec d'autres services, veillez à bien en avoir chaque jour.




Conseil 9 : Entourez-vous bien et exprimez vos ressentis


Il est important, dans les moments difficiles de ne pas s'isoler.


Forcez-vous à vous libérer du temps pour voir vos proches. Vous verrez cela vous fera un bien fou.


De plus, votre entourage étant là pour les moments faciles comme les moments difficiles, exprimez-leur votre état du moment, vos émotions.


Extérioriser ce que vous ressentez, vous permettra d'évacuer une partie des tensions. En mettant des mots sur vos ressentis, cela vous permettra également de prendre conscience que votre situation actuelle n'est pas durable et qu'il faut que cela change.




Conseil 10 : Pensez à vous avant les autres


Mon dernier conseil sera de penser à vous en priorité. Les autres pensent en général à eux en priorité, alors faites de même !


Plus vous attendrez pour penser à vous, plus vous risquez de vous détruire et plus remonter la pente sera compliqué.


Alors c'est maintenant et chaque jour que vous devez penser à vous.


Imaginez avoir en vous, un thermomètre du Burn-Out : plus vous laisserez la température monter, plus il sera compliqué de la faire redescendre et plus vous risquez de faire exploser votre thermomètre.


Écoutez vos émotions, écoutez votre corps et efforcez-vous au maximum de suivre tous les conseils précédents.Votre santé n'a pas de prix et rien ne mérite d'y laisser votre santé.




Vous ne savez pas trop si vous êtes au bord d'un burn-out ou non, je vous invite à faire le test sur le lien ci-dessous : https://www.noburnout.ch/ Vous trouverez également sur ce site plus d'informations sur le Burn-Out.



Vous vous sentez à risque de Burn-Out et aimeriez bien faire changer les choses ou bien vous cherchez à vous reconstruire après un Burn-Out ?

N'hésitez pas à me contacter pour un premier échange offert. Je peux vous accompagner à éteindre ce feu qui vous consume pour atteindre l'épanouissement professionnel.